Les Avocats du Barreau

Le barreau en 1989

barreau de senlis

Le Barreau de Senlis, issu du Barreau de l’Oise qui regroupait alors les avocats des Tribunaux de Compiègne, Beauvais et Senlis, est né en 1963.

Il ne comportait alors que 8 confrères et 4 avoués, et en comporte près de 10 fois plus aujourd’hui.

En effet, l’effectif de la profession progresse chaque année d’environ 4 %. Aujourd’hui, 40 % des avocats exercent à Paris, les autres se répartissent entre les 180 barreaux en région, avec une concentration particulièrement forte en Île-de-France, PACA et Rhône-Alpes.

Un peu d’histoire :

Vers 1340, 51 avocats.

Vers 1530, 300 avocats.

Vers 1780, 600 avocats.

En 1830, 650 avocats au barreau de Paris.

En 1966, 3101 avocats au barreau de Paris.

En 2004, 42 609 avocats en France.

En 2008, 50 000 avocats en France.

Au 1er janvier 2012, on dénombrait 56 176 avocats (répartis sur 161 barreaux) en France, dont 41 % rattachés au barreau de Paris, affichant ainsi un taux de croissance annuel moyen de 3,6 %. Ainsi, la densité moyenne en France est de 86 avocats pour 100 000 habitants.

Les avocats représentent 81 % des auxiliaires de justice, devant les notaires (12,8 %) et les huissiers de justice (4,5 %).

L’attachement des avocats à la défense des plus démunis à toujours été important.

Les avocats ont effectué en 2012 779 895 missions d’aide juridictionnelle.

Dans ce cadre, 41,3 % des avocats (25 098) ont été rétribués pour au moins une mission d’aide juridictionnelle.

En dix ans, le nombre de missions de base à l’aide juridictionnelle a augmenté de 17,7 %.

L’autre fort attachement des avocats est le respect d’une déontologie.

La déontologie garantit l’indépendance de l’avocat c’est-à-dire son impartialité, et impose le secret professionnel qui est le privilège de son client.

Les règles déontologiques de la profession d’avocat sont fixées par la Loi et par plusieurs décrets, ainsi que par le règlement intérieur unifié établi par le Conseil National des Barreaux.

Ces textes fixent des principes qui doivent être respectés, sous peine de sanction. L’avocat applique en outre, dans son exercice, les principes d’honneur, de loyauté, de désintéressement, de confraternité, de délicatesse, de modération et de courtoisie.

Il fait preuve, à l’égard de ses clients, de compétence, de dévouement, de diligence et de prudence.

L’avocat peut être spécialisé dans 15 catégories principales :

– droit des personnes

– droit pénal

– droit immobilier

– droit rural

– droit de l’environnement

– droit public

– droit de la propriété intellectuelle

– droit commercial et droit des sociétés

– droit des sociétés

– droit fiscal

– droit social

– droit économique

– droit des mesures d’exécution

– droit communautaire

– droit des relations internationales

Les avocats du Barreau de Senlis sont à même de pouvoir assister tant les particuliers que les entreprises ou collectivités dans l’ensemble de leurs défis juridiques et judiciaires.

Le Conseil de l’Ordre en 2014

voeux 2015